Bâtir votre équipe de sauvetage/surveillant en espace clos en 5 étapes.

En tant que gestionnaire de la santé et sécurité au travail, vous désirez offrir les meilleurs outils et la meilleure protection à vos employés. Vous devez vous assurer qu’une équipe qualifiée soit présente et en mesure d’effectuer un sauvetage lorsque vous avez des travaux, inspections ou nettoyages en espace clos. 

Vous vous retrouvez face à ces deux options suivantes : 

Avoir recours au service d’impartition ou former vos employés à l’interne. 

Le choix n’est pas toujours facile quand vient le temps d’évaluer les coûts, la gestion des ressources disponibles et le temps requis.

Consultez cet article pour comparer ces 2 choix : Cliquez ici

 

Voici comment bâtir votre équipe de sauvetage/surveillant en espace clos en cinq (5) étapes.

 

1- Vérifier vos ressources humaines disponibles.

Pour bâtir une équipe conforme aux lois et normes en vigueur au Québec. Vous devez planifier une équipe de trois (3) intervenants qualifiés selon les normes CSA Z1006 et NFPA 1006. Les intervenants sélectionnés doivent être en mesure de se déployer à l’intérieur de deux (2) minutes pour faire le sauvetage dans l’espace clos concerné. Le nombre, le type d’espace clos et la distance entre les espaces clos influencent également le nombre d’intervenants requis. Par exemple, un espace clos qui a besoin de ventilation doit être supervisé par un intervenant supplémentaire.

Vous pouvez attribuer à des employés la responsabilité de faire partie de l’équipe de sauvetage. Toutefois, il est important de s’assurer que le transfert de rôle se fait de manière fluide et efficacement lors de l’urgence.

Le surveillant en espace clos ne fait pas partie de l’équipe de sauvetage. Il doit être présent en tout temps à proximité de l’espace clos et doit être branché en tout temps à un système de communication.

 

2- Les équipements de sauvetage en espace clos.

Vous devez avoir en votre possession les équipements nécessaires pour effectuer le sauvetage en espace clos tel qu’un trépied, une ligne de vie, un détecteur quatre (4) gaz, un système de ventilation, etc. Le tout inspecté périodiquement, entretenu, regroupé et localisé à un endroit stratégique connu et facilement accessible par l’équipe de sauvetage.

Vous devez également prévoir un système de communication efficace pour alerter l’équipe lors d’une urgence. 

 

3- Faire la sélection des candidats pour bâtir votre équipe. 

Former ses employés exige un investissement de temps et d’argent, d’où l’importance de bien choisir des employés dévoués et à la hauteur des exigences. Un taux de roulement élevé peut facilement multiplier les coûts en formation.

Pour respecter les normes CSA Z-1006, CSA Z-460 et NFPA 1006, vous avez besoin d’un (1) chef d’équipe en charge de guider l’intervention, d’évaluer l’environnement et la qualité atmosphérique de l’espace clos. Il aura également la responsabilité de coordonner les équipements de sauvetage. Ensuite, vous devez prévoir deux (2) sauveteurs qualifiés qui interviennent à l’intérieur de l’espace clos pour faire le sauvetage.

En addition à votre équipe de sauvetage, vous devez prévoir un (1) surveillant. Le surveillant en question n’est pas un sauveteur. Il est attitré à l’extérieur du point d’entrée de l’espace clos et a la responsabilité de déclencher le processus de sauvetage en cas d’urgence. Ce dernier doit connaître, comprendre et appliquer les procédures de sécurité rattachées au permis de travail en espace clos.

 

4- Les formations et les compétences requises.

Voici les formations recommandées pour chaque intervenant qui compose l’équipe de sauvetage en espace clos.

Chef d’équipe

 

Sauveteurs en espace clos

 

Surveillant

Les formations sont primordiales pour la sécurité des sauveteurs et celle des travailleurs. L’équipe de sauvetage doit non seulement connaître et maîtriser les risques associés au sauvetage en espace clos, mais elle doit être en mesure d’évaluer la qualité atmosphérique, de déterminer le point d’accès, d’effectuer une ventilation et de procéder à un sauvetage sécuritaire. Ne pas investir dans ces formations, c’est mettre à risque la vie des sauveteurs et des travailleurs.

 

5-  Maintien des compétences et pratique périodique. 

L’improvisation n’est pas fonctionnelle dans un sauvetage. Une mauvaise qualification ou une mauvaise préparation des équipements risque de rendre les intervenants de sauvetage eux- mêmes des victimes.

Vous devez planifier périodiquement des sessions de pratiques en équipes pour renforcer leur habileté à travailler ensemble et à œuvrer avec les équipements spécialisés. Les pratiques vont leur permettre de se sentir plus en confiance dans les manœuvres de sauvetage. Targe offre également le programme de recertification pour ces formations en espace clos.

Besoin d’un coup de main pour monter votre équipe de sauvetage ? Contactez-nous pour former votre équipe de sauvetage !

 

TARGE

TARGE

Recevez les dernières nouvelles en gestion de risque et du contenu spécialement développé par nos experts.